Porteurs de projets : adopter l’écoconception !

Pris par l’enthousiasme de leurs idées, les créateurs et porteurs de projet sont souvent tentés de rédiger un cahier des charges copieusement nourri pour le site ou la plateforme numérique de leur entreprise. Le précieux document en main, ils se mettent en quête de l’agence la plus en vue, aux réalisations design les plus alléchantes, en espérant se glisser dans le planning de production pour obtenir les meilleurs délais. Mais est-ce véritablement la bonne manière d’appréhender les choses ?

Nos retours d’expérience nous ont montré qu’une démarche plus rationnelle pouvait être plus efficace et moins coûteuse.

Reprenons à zéro. La question essentielle à se poser au démarrage d’un projet professionnel devrait être avant tout de tester la pertinence de sa proposition auprès du public visé. Vous souhaitez proposer des produits alimentaires à la livraison mais vous ne savez pas encore si la demande locale sera plus forte que vos commandes distantes…alors pourquoi vouloir tout de suite automatiser la logistique de la livraison ? On vous a dit que des statistiques détaillées de fréquentation de votre site étaient aujourd’hui indispensables mais vous n’avez personne pour les analyser…alors pourquoi embarrasser vos visiteurs de tous ces cookies ?

Adopter une démarche d’écoconception, c’est justement ne développer que l’essentiel. Pour chaque étape de votre projet, votre support numérique évolue en fonction de vos besoins réels. Même s’il est simple que dans la version finale que vous avez imaginée, votre site, votre application ou votre plateforme est réalisée et mise en ligne plus vite, et pour un budget plus contenu. Vous testez votre solution et vous implémentez de nouvelles fonctionnalités en fonction des demandes ou de ce que vous ressentez comme étant la prochaine étape essentielle pour faire évoluer votre produit ou votre proposition.

Mais l’écoconception ne se réduit pas seulement à la question du budget. C’est aussi une approche dans laquelle vous vous transposez à la place de vos utilisateurs, de leur niveau d’équipement, de leurs contraintes de consultation, pour proposer une solution la plus accessible à tous. Bref, l’environnement du projet dans sa philosophie et dans son contexte.

Enfin, adopter l’écoconception numérique, c’est aussi être conscient de l’empreinte environnementale du numérique et faire le choix d’une approche plus responsable en termes de ressources sollicitées notamment. Un choix engagé fort de sens, qui raisonnera aussi auprès de votre public ou de votre clientèle.